L’Efus élabore des recommandations à destination de l’UE pour des villes « libres, sûres et justes »

Also in... (English)

A l’occasion de son Assemblée générale à Augsbourg (DE) le 26 juin 2019, le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) a adopté la Déclaration d’Augsbourg « Des villes libres, sûres et justes – à la fois une réussite et l’avenir de l’Europe » contenant une série de recommandations à destination de l’Union européenne et des parlementaires européens.


>> Déclaration d’Augsbourg

Adoptée lors de l’Assemblée générale, la Déclaration d’Augsbourg rappelle que les villes et régions européennes « jouent aussi un rôle important pour la sécurité » car elles ont « les compétences, les connaissances et les instruments nécessaires pour garantir la sécurité des citoyens ».

Les villes et régions membres de l’Efus y appellent l’Union européenne et les membres du Parlement européen à :  

  • reconnaître le rôle indispensable des villes et régions dans la construction de la politique européenne en matière de sécurité via la création au Parlement européen d’un intergroupe sur la sécurité porté par l’Efus et ses membres ;  
  • valoriser et encourager des politiques de sécurité et prévention fondées sur la coproduction, notamment avec une forte implication et participation des citoyens ;
  • donner la priorité à la prévention de la délinquance et rééquilibrer les autres priorités de l’UE énoncées dans son programme en matière de sécurité ; 
  • affirmer le rôle clé des villes et des régions dans la gouvernance en matière de sécurité et proposer pour la programmation européenne 2021-2027 de nouvelles lignes de financement et des méthodes de gestion plus adaptées aux besoins et contraintes des autorités territoriales ; 
  • élaborer des politiques de sécurité intégrées pour tous les groupes de la société, dans le respect des droits humains ; 
  • continuer à soutenir le rôle des villes et des régions dans la lutte contre le terrorisme et notamment dans l’élaboration d’initiatives locales de prévention de la radicalisation violente et d’aide aux victimes ; 
  • reconnaître dans le nouvel Agenda urbain la corrélation entre la sécurité, la prévention et les espaces urbains en terme d’aménagement mais aussi de gestion et animation ;  
  • assurer un financement structurel pour l’Efus afin de permettre au seul réseau de villes et régions européennes opérant dans la sécurité urbaine de s’agrandir et se développer dans tous les pays de l’Union européenne