Protéger les espaces publics pour faire face au sentiment d’insécurité

Also in... (English)

pasted image 0 (1)


La sécurité, en particulier le terrorisme, compte parmi les premières préoccupations des Européens. Le sentiment d’insécurité au sein de l’UE tend à augmenter comme le montre l’Eurobaromètre de décembre 2017 « L’attitude des européens à l’égard des questions de sécurité ». [1] Lutter contre ce sentiment d’insécurité au niveau local est essentiel. Comment les villes et les forces de polices locales peuvent-elles mieux protéger leurs espaces publics vulnérables et leurs citoyens ? C’est à cette question que le projet PACTESUR (Protecting Allied Cities against TErrorism by Securing Urban aReas) cherche à répondre. Il fédère décideurs locaux, forces de sécurité, experts de la sécurité urbaine, urbanistes, développeurs informatiques, formateurs, designers et autres professionnels afin d’élaborer des recommandations ainsi que de nouvelles politiques locales et européennes.


 >> Protéger les espaces publics face à la menace terroriste

PACTESUR, mené par la ville de Nice pendant 3 ans, cherche à doter les collectivités européennes de connaissances et outils nécessaires pour mieux sécuriser leurs espaces publics face à la menace, notamment terroriste. Le projet réunit, outre Nice, les villes de Liège et Turin, la Métropole Nice-Côte d’Azur, le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) et l’Association nationale des communes italiennes (ANCI) de la région piémontaise.

 Le projet prévoit de réfléchir sur les normes, cadres légaux et gouvernance locale pour l’laboration de standards de recommandation, de protocoles d’intervention et de soft laws ;  le développement de programmes de formation spécialisés par les agents de sécurité locale ; la sensibilisation des citoyens et des femmes et hommes politiques sur leur rôle pour la prévention en tant qu’acteurs de la sécurité ; l’identification, par le partage d’expériences, des investissements locaux les plus adaptés pour sécuriser les lieux publics, la mise en place de sites pilotes équipés pour prévenir les menaces terroristes et réagir rapidement en cas d’attaque. PACTESUR financera des équipements de sécurisation des espaces publics en veillant à leur intégration dans le paysage urbain, aussi bien d’un point de vue esthétique que pratique pour la mobilité urbaine.

 Ces équipements reflèteront les approches des villes concernant la sécurisation des espaces publics. Nice a fait des infrastructures protectrices adaptées à l’environnement urbain sa priorité. Turin a donné la primauté à la prévention des mouvements de foule et à la détection de situations à risque grâce à des outils de haute technologie. Liège a préféré focaliser sa stratégie sur la formation aux agents de police à répondre à un type particulier d’attaques ainsi que sur des mesures physiques avec l’achat de barrières amovibles.


>> Le rôle essentiel des autorités locales

Les autorités locales sont responsables de la sûreté et de la sécurité de leurs citoyens. Elles doivent être conscientes des vulnérabilités de leurs espaces publics afin de pouvoir adopter les mesures appropriées pour prévenir les attaques terroristes et leurs conséquences, rassurer la population et veiller à la cohésion sociale.

L’échange entre les villes et le travail commun sont essentiels puisque les actes violents peuvent toucher toutes les villes quelle que soit leur taille ou leur position géographique.

Au sein du projet PACTESUR, l’Efus coordonne un groupe de villes associées de divers horizons : Athènes, Edimbourgh, Essen, Gdańsk, Lisbonne, Londres, Madrid, Munich, Riga, Xàbia.

Ces villes apporteront leur expertise : par exemple, l’utilisation de nouvelles technologies ou modèles de gouvernance innovants en matière de politiques urbaines. Leur participation au projet permettra aussi le partage des points de vue sur les menaces communes pour une réponse coordonnée des politiques publiques.

En complémentarité avec le groupe des villes, un comité d’une quinzaine d’experts soutiendra l’expérience pratique et opérationnelle locale. Ces professionnels seront issus de divers domaines : urbanisme, communication de crise, prévention de la délinquance …


>> Un projet dans la continuité de la Déclaration de Nice

 La ville de Nice est à l’origine de la Déclaration de Nice, co-écrite par le réseau Euromed et l’Efus, adoptée en septembre 2017 par les deux réseaux et 60 maires de 18 pays.

 Cette déclaration a été signée dans le cadre de la conférence « Les maires des grandes villes d’Europe et de la Méditerranée face au défi du terrorisme ». Les villes signataires y rappellent le rôle essentiel qu’elles accordent à la prévention de la radicalisation menant à l’extrémisme violent et leur volonté de coopérer entre collectivités locales mais également avec les institutions nationales et européennes.

La protection des espaces publics constitue également l’un des chapitres du Manifeste : « Sécurité, démocratie et villes » de l’Efus adopté en novembre 2017.


 >> Un sujet majeur pour la Commission européenne

La Commission Européenne soutient les autorités régionales et locales pour qu’elles renforcent leurs capacités en matière de protection de l’espace public. Elle favorise le dialogue et les échanges entre autorités nationales, régionales et locales et soutient le développement de projets opérationnels.

 Nice et l’Efus coordonnent actuellement le partenariat de l’Agenda Urbain pour la sécurité publique de l’UE avec la ville de Madrid. D’une durée de 3 ans, ce partenariat fait travailler ensemble les autorités locales, les États membres et les institutions européennes pour affirmer la place des villes dans la politique de sécurité urbaine en Europe, renforcer le partage de connaissances et l’échange de bonnes pratiques, et proposer des évolutions législatives et de nouveaux cadres de financement au niveau européen.

Ce partenariat permettra aussi le partage sur les apprentissages liés aux projets européens tels que PACTESUR ou PROTECT. L’Efus est partenaire de ce dernier dont les objectifs sont de permettre l’échange de bonnes pratiques et enseignements pour utiliser plus efficacement la technologie pour la protection des espaces public et fournir aux autorités locales partenaires outils, technologie, formation et démonstrations sur le terrain.

>>Semaines européennes de la Sécurité

 Des événements sont organisés durant des Semaines européennes de la Sécurité : à Nice en octobre 2019, puis à Turin en 2020 et à Liège en 2021. Le programme sera disponible sur : www.pactesur.eu


Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur



Référence : 

[1] http://ec.europa.eu/commfrontoffice/publicopinion/index.cfm/Survey/getSurveyDetail/instruments/SPECIAL/surveyKy/1569