Lancement à Paris du projet LOUD (Local Young Leaders for Inclusion) mené par l’Efus

Also in... (English)

Paris, France, mars 2019Les partenaires du nouveau projet européen LOUD (Local Young Leaders for Inclusion), qui est mené par l’Efus, ont assisté à la réunion de lancement les 18 et 19 mars à Paris. Au travers de LOUD, des jeunes et des collectivités travailleront ensemble pour produire des discours alternatifs à l’extrémisme et à l’intolérance et les diffuser localement dans le but de renforcer l’inclusion sociale à l’échelle locale, notamment chez les jeunes.


> Permettre aux partenaires de s’accorder sur les principes du projet

Des représentants des neuf collectivités partenaires du projet – Louvain (BE), L’Hospitalet de Llobregat (ES), Augsbourg, Düsseldorf (DE), Pella (GR), Rosny-sous-bois, Montreuil, Lille et Valenciennes Métropole (FR) – ainsi que les trois associations partenaires – Eurocircle, Fondazione Mondinsieme (IT), et streetwork@online (AVP e.V) (DE) – et les experts extérieurs ont rencontré les chargés de mission de l’Efus pour discuter des thèmes du projet, des groupes cibles et des activités prévues.

L’un des objectifs de la réunion était de permettre à tous les partenaires de s’accorder sur les concepts clés du projet – la violence discriminatoire et la radicalisation menant à l’extrémisme violent – en utilisant notamment les définitions établies et publiées dans le cadre de deux projets européens antérieurs (voir Prévenir les violences discriminatoires au niveau local : pratiques et recommandations et Prévenir et lutter contre la radicalisation à l’échelon local).

> Identifier les problèmes de discrimination et d’intolérance dans les villes partenaires

La deuxième journée était consacrée à la méthodologie développée par l’Efus et les organisations et experts partenaires du projet pour conduire des évaluations locales des besoins. Pendant la première phase du projet, entre mars et septembre, les collectivités partenaires du projet identifieront les problèmes locaux de discrimination, d’exclusion et d’intolérance de même que les ressources locales disponibles, notamment les associations et les jeunes, qui peuvent être mobilisées pour contribuer à l’élaboration de campagnes locales de discours alternatifs.

Les trois associations partenaires, Eurocircle, Mondinsieme et streetwork@online, ont présenté leur travail en matière d’interculturalité et de mobilisation des jeunes qui sera particulièrement utile dans la deuxième phase du projet, lorsqu’il s’agira de concevoir des sessions de formation pour les jeunes.

> Des discours alternatifs à l’extrémisme et à l’intolérance produits par des jeunes pour des jeunes

Le projet LOUD, qui est financé par l’Union européenne, cherche à renforcer la conscience interculturelle afin de favoriser l’inclusion et la cohésion sociales et détourner les jeunes de l’intolérance et des comportements extrémistes. L’un des principaux objectifs du projet est de renforcer les capacités des autorités locales et des jeunes à produire des discours alternatifs aux messages extrémistes et intolérants.