Le 18e Congrès allemand de la prévention de la criminalité appelle à améliorer l’attention aux victimes

Also in... (English)

4303

Bielefeld, 23 avril 2013 – Le Congrès allemand de la prévention de la criminalité (Deutscher Präventionstag, DPT) appelle dans sa Déclaration de Bielefeld à évaluer les lois de protection des victimes et à identifier leurs aspirations, leurs besoins et les difficultés qu’elles rencontrent dans les procédures pénales grâce à des analyses criminologiques et victimologiques, à la fois quantitatives et qualitatives.

« Malgrè un quart de siècle d’assistance institutionnelle aux victimes de la part de la société, des sciences, du système pénal et des dispositifs de prévention, les connaissances empiriques des victimes de délits et de leurs besoins restent tout à fait insuffisantes, » a déclaré le Congrès allemand de la prévention de la criminalité. Il est nécessaire d’avoir des données probantes pour élaborer des politiques de prévention de la délinquance efficaces et pour soutenir les victimes, ajoute le Congrès.

Bien entendu, l’objectif premier des politiques de sécurité doit toujours être d’empêcher le crime et la victimation. « La meilleure protection des victimes est bien sûr la prévention de la délinquance, » a déclaré Erich Marks, directeur exécutif du Congrès allemand.

La Déclaration de Bielefeld est fondée sur un rapport de la criminologue Dr. Wiebke Steffen, rédigé pour l’édition 2013 du Congrès, dont le thème était « Plus de prévention, moins de victimation ».

Le Congrès a aussi salué l’adoption d’une nouvelle directive européenne (2012/29/EU) qui établit des standards minimaux pour les droits, le soutien et la protection des victimes de délits et appelle à leur prompte application.

Le 18e Congrès allemand de la prévention de la criminalité, la plus grande conférence sur ce thème en Europe, a rassemblé quelque 3 000 participants venus de 23 pays, à Bielefeld, les 22 et 23 avril 2013. Le Forum européen pour la sécurité urbaine participait à cette rencontre (le Congrès allemand est un partenaire associé du Forum).

La déléguée générale de l’Efus, Elizabeth Johnston, a fait une présentation du Manifeste d’Aubervilliers et de Saint-Denis (voir la vidéo), qui a été officiellement adopté par les membres allemands de l’Efus (lire l’article) pendant leur assemblée générale.  

L’Efus a aussi présenté les résultats de son projet européen le plus récent, EU Street Violence.

Par ailleurs, l’Efus et le DEFUS ont animé un stand d’information conjoint, dans l’espace d’exposition du congrès.